Follow:
France

Le joli château d’Azay-le-Rideau

Le joli château d'Azay-le-Rideau

Location: Azay-le-Rideau, Indre-et-Loire

 Je n’avais jamais entendu parler du château d’Azay-le-Rideau avant de me renseigner sur les châteaux à voir pas très loin de chez mes parents. Quelques recherches Google et quelques images plus tard, j’étais tombée sous le charme. Un joli château, assez intimiste, dont les tourelles surplombent un petit lac ? Je ne sais pas vous, mais moi j’adhère ! Après La Rochelle donc, je continue de vous raconter mes péripéties françaises !

Le château d’Azay-le-Rideau est relativement récent

Ce n’est pas le château d’origine que l’on peut visiter à Azay-le-Rideau. Ce dernier, bâti au XIIe siècle fut incendié au début du XVe par Charles VII. Il faudra donc attendre 1510 pour que la seigneurie soit acquise par Gilles Berthelot. A la suite de quoi, Mr. Berthelot met un nouveau projet en place : la construction d’une sublime demeure à la mode italienne. Le but de la manœuvre ? Montrer à toute la population d’Azay la noblesse du seigneur des lieux, noblesse acquise par sa charge de notaire secrétaire du roi (François Ier) et par celle de maire de Tours. Lié par le mariage à Philippe Lesbahy, une riche héritière du coin, et aidé de Jacques de Beaune-Semblançay, un parent surintendant des finances, la carrière de Giles Berthelot fleurit. Sauf que voilà, quand Semblançay est accusé de je-ne-sais-plus quoi et exécuté, Berthelot voit là une occasion de fuir. François Ier saisit la demeure et le domaine et l’offre à un compagnon d’armes, un certain Antoine Raffin, en 1537.

Les descendants de ce dernier occupent le domaine jusqu’à ce qu’il soit racheté par le marquis Charles de Boncourt en 1791. C’est après cela que le château retrouve sa gloire passée. Puis, ruiné, le dernier marquis se voit obligé de vendre les lieux au XIXe siècle. C’est l’Etat français qui prend la relève et achète le château ainsi qu’une partie du domaine en 1905.

Une façade particulièrement jolie

Comme expliqué plus haut, le but de ce château, c’était d’étaler la richesse financière des propriétaires. Il n’est donc pas étonnant que la façade que l’ont voit en arrivant soit particulièrement spectaculaire. Comme nous l’a si bien expliqué notre guide, cette façade est représentative de la première Renaissance (de la fin du XIVe siècle au années 1520).

A chaque niveau, de grands pilastres (ces ornements décoratifs plats qui ressemblent à des colonnes) encadrent les ouvertures. Le toit est ornementé de jolies lucarnes qui se détachent de l’ardoise sombre qui le recouvre. Dans les coins, d’élégantes tourelles surplombent le plan d’eau.

Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau

Ce qui est intéressant avec ce château, c’est le grand escalier. Un grand escalier dont je n’ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l’escalier (sans compter les deux portes). Quoi qu’il en soit, cet escalier était l’entrée d’honneur du château. C’était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c’est qu’il donne sur l’extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C’est un symbole que l’on retrouve à de nombreuses reprises à l’intérieur.

Le joli château d'Azay-le-Rideau

Un intérieur richement décoré

Au rez-de-chaussée comme à l’étage, le grand escalier sert d’articulation entre les différentes pièces. En déambulant dans les différentes pièces, le décor change. Le salon, la grande salle, la salle de billard, les cuisines… Tout est aménagé pour nous donner un bref aperçu de ce qu’était le quotidien d’une famille aristocrate au fil des siècles.

Les murs des chambres sont recouvertes d’incroyables tapisseries mettant en scène de grands épisodes de la mythologie gréco-romaine. Les lits semblent minuscules à cause de l’envergure des pièces dans lesquels ils se trouvent mais également à cause de la structure qui les entoure. Dans la salle à manger, la table est dressée. Dans la salle de billard, les cannes n’attendent que d’être saisies pour reprendre une partie commencée il y a fort longtemps.

Mon seul regret, c’est le faible éclairage des pièces, qui rend la prise de photos extrêmement périlleuse pour l’amateur que je suis. Ça ne m’a toutefois pas empêchée de prendre beaucoup de plaisir à regarder tout ce qu’il y avait à voir et à écouter notre formidable guide.

Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur.. Ce qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur..

Le jardin… sous la pluie

Le soleil a été très timide, toute la journée (alors que la veille, il faisait 42°C). Du coup, on n’a pas échappé à quelques gouttes quand on a fini la visite intérieure. Quelques gouttes qui se sont vite transformées en averse. On a donc dû rebrousser chemin. J’ai quand même réussi à voler quelques clichés. Quelques clichés un peu sombres, certes, mais cela n’empêche pas d’apprécier le décor.

Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-RideauCe qui est intéressant avec ce château, c'est le grand escalier. Un grand escalier dont je n'ai pas vraiment de photos, car il y avait trop de gens à mon goût. Cependant, si vous regardez la photo qui suit, vous apercevrez à droite quatre des six ouvertures de l'escalier. Quoi qu'il en soit, cet escalier était l'entrée d'honneur du château. C'était là que le seigneur et son épouse accueillaient les visiteurs. Car la particularité de cet escalier, c'est qu'il donne sur l'extérieur. Il est composé de trois étages de loggias. Sa façade porte un joli décor où foisonnent des éléments gothiques et des éléments Renaissance. Sans oublier la sculpture en forme de Salamandre, symbole de François Ier. C'est un symbole que l'on retrouve à de nombreuses reprises à l'intérieur..

Les travaux de rénovation

Cela ne vous a pas échappé je pense, mais on voit des échafaudages et autres armatures métalliques sur les photos de l’extérieur. Et pour cause, le château d’Azay-le-Rideau est actuellement en rénovation. Ce n’est pas un chantier rapide. Il porte en effet sur les charpentes, les couvertures, la maçonneries, les sculptures et les menuiseries. Pour voir à quoi il ressemblait avant rénovation, il suffit d’en faire le tour. Sur les photos qui suivent, on voit bien à quel point la pierre est sale et le toit en mauvais état.

Le joli château d'Azay-le-Rideau Le joli château d'Azay-le-Rideau

Infos pratiques

[genericon icon=location] Le Château d’Azay-le-Rideau se situe dans la commune d’Azay-le-Rideau (37190).

[genericon icon=rating-full] L’entrée est plus que correcte : gratuit pour les moins de 18 ans et les ressortissants de l’UE âgés de 18 à 25 ans, €5.50 en tarif réduit et €6.50 en plein tarif. Et comme il y a le chantier de restauration, les prix sont plus bas encore.

[genericon icon=rating-full] Les horaires varient en fonction de la période de l’année. Vérifiez donc avant de vous lancer à l’assaut de l’Histoire !

Le joli château d'Azay-le-Rideau

Vous avez déjà fait des châteaux de la Loire ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

8 Commentaires

  • Reply Kenza

    J’ai eu le château en fond d’écran pendant des mois, j’en ai un souvenir très tendre. On a passé des heures assis sur la grève à regarder l’eau et les nuages avec une amie décédée depuis. Je crois que c’est mon château de la Loire préférée ! (les autres, visités avec l’école en CM1)

    11 août 2016 at 11:55
    • Reply Ophélie G.

      Pour le moment, c’est aussi mon château de la Loire préféré ! 😀 xx

      12 août 2016 at 12:36
  • Reply Cécile

    C’est pas très loin de chez mes parents !
    Un été, il y a quelques années, il y avait un magnifique spectacle sons et lumières dans le parc et sur la façade, c’était féérique 🙂

    11 août 2016 at 12:49
    • Reply Ophélie G.

      J’imagine que ça devait être beau oui.. *-* xx

      12 août 2016 at 12:36
  • Reply Les Flâneuses

    Effectivement il a l’air bien joli ! Dommage qu’il ait plu pour la visite du jardin mais il reste très beau.
    Je n’ai encore vu aucun des châteaux de la Loire, c’est sur une de mes innombrables listes 🙂

    12 août 2016 at 19:08
    • Reply Ophélie G.

      Ohh, c’est vraiment quelque chose à faire/à voir ! xx

      13 août 2016 at 16:00
  • Reply Liilly Grenouille

    J’ai visité ce chateau y’a plus de 10 ans ! Il était tout vide. Ils y projetaient un son et lumière à la nuit tombée. Ca fait bizarre de voir comment il a « grandi » !

    6 septembre 2016 at 20:53
    • Reply Ophélie G.

      Ça devait être super joli aussi ! *-* Mais du coup, s’il était tout vide quand tu y es allée, ça doit faire vraiment bizarre de le voir comme ça ! xx

      7 septembre 2016 at 09:22

    Laisser un commentaire