Les lectures de mars et avril 2018 | Cross my Heart and Hope to Die Les lectures de mars et avril 2018 | Cross my Heart and Hope to Die
Blog post

Les lectures de mars et avril 2018

Décidément, je n’ai pas tellement le temps de lire cette année. A la maison, j’ai un joli carnet dans lequel je note mes lectures, pour m’en souvenir. L’année dernière, entre janvier et avril, j’avais déjà lu une trentaine de roman. Cette année, je dépasse tout juste la barre des quinze – ça me fait tellement bizarre ! Je pourrais vous parler de Teaching Modern Foreign Languages ou de Becoming an Outstanding Languages Teacher mais je ne pense pas que _a vous intéresse des masses. 😉

Pour cette nouvelle édition, je change le format de mes articles lectures, pour ne me concentrer que sur mon avis (toujours personnel, on est d’accord).

Les lectures de mars et avril 2018

Perfect Shadows de Brent Weeks (2011)

Après avoir dévoré et adoré la trilogie The Night Angel l’année dernière à cette période, j’ai enfin pris le temps de lire cette nouvelle centrée sur l’un des personnages principaux de la trilogie, Durzo Blunt. Dans cette courte histoire, on apprend comment Durzo est devenu un Ange de la Nuit. J’ai adoré en apprendre davantage sur cet excellent, mais très secret personnage. Comment il en est arrivé là, comment il a rencontré Momma K, la nature de leurs affaires ensemble. Une chouette histoire, dont la lecture s’est révélée moins dense que la trilogie en elle-même. Parfait !

Origin de Dan Brown (2017)

J’adore lire les aventures de Robert Langdon. Je n’ai pas spécialement apprécié The Lost Symbol ou Inferno, mais j’ai adoré The Da Vinci Code et Angels & Demons. Ce dernier roman ne m’a pas déplu du tout, bien au contraire. Dans celui-ci, qui se déroule principalement à Barcelone, Robert tente de rendre publique la découverte de son ami scientifique, assassiné alors qu’il allait répondre à deux questions : d’où venons-nous, et où allons-nous ? Même s’il s’agit bien d’un roman, j’ai trouvé la réponse à ces questions extrêmement intéressante et le côté scientifique en moi jubilait à la lecture du roman.

What We See in the Stars de Kelsey Oseid (2018)

Une petite lecture non-fictive, ça fait du bien. Ce joli livre illustre et donne des infos sur ce qui constitue notre ciel. Les planètes, les constellations, les phases de la Lune et autres petites merveilles astronomiques. Les illustrations sont vraiment jolies (c’est d’ailleurs ce qui m’a poussée à acheter le bouquin) et les informations sont chouettes. J’ai adoré en apprendre plus sur l’origine du nom des constellations ! D’ailleurs, je me suis rendue compte que certains noms de l’histoire que j’écris viennent des étoiles – j’avais complètement oublié !

Culottées 2 de Pénélope Balgieu (2017)

J’avais beaucoup aimé lire le tome 1 en début d’année, et j’ai beaucoup aimé le tome 2, sans grande surprise. Je crois même que je le préfère, car si je me souviens bien, je ne connaissais aucune des femmes mentionnées dans ce livre. Loin d’être une féministe assidue (je ne suis pas sûre d’apprécier ce terme à sa juste valeur), j’aime énormément en apprendre davantage sur les femmes au destin incroyable (dans le bon comme le mauvais sens du terme) qui ont eu, de près ou de loin, un impact sur l’Histoire. Je n’ai pas été déçue du voyage.

A Changeling’s Journey de Christine Spoors (2017)

Je vous parlais de ce livre dans mes chroniques pré-voyage en Ecosse. J’avais envie de me plonger dans le folklore écossais et ce roman écrit par une bookstingram écossaise que je suis depuis un moment me faisait de l’oeil. Je n’ai franchement pas été déçue. Les personnages sont drôles et attachants (gros coup de cœur pour Glen) et la description des paysages ou des personnages féeriques a rendu la lecture intéressante. Ca a été un vrai plaisir de lire ce roman quelque part entre Glasgow et Glencoe.

Brisingr et L’Héritage de Christopher Paolini (2008, 2011)

J’ai un peu traîné les pieds pour finir la saga, parce que je ne la trouve pas particulièrement bien écrite. L’année dernière à la même époque, je lisais The Night Angel, une trilogie qui m’avait laissée essoufflée, mais heureuse de par la densité de son écrit. La trilogie de Paolini n’est pas aussi palpitante que ça et du coup, la lecture s’est étiolée au fil des jours. Je trouve cette lecture frustrante, notamment à cause de l’histoire d’amour à la mords-moi-le-nœud (ne me jugez pas, j’aime cette expression !)  qui ne voit pas le jour. C’est d’un ennui ! Pour les premiers tomes, l’auteur n’était pas très âgé et ça se ressent sans que ce soit un problème. Mais il aurait pu faire un effort pour les deux derniers. Toujours est-il que, j’aime bien le dénouement (ou comment Eragon et son insupportable dragonne vainquent Galbatorix).

A Monster Calls de Patrick Ness (2011)

J’avais déjà lu ce livre (et lui ai consacré un article) et la lecture m’avait bouleversée. Quand c’est comme ça, j’aime bien relire les livres pour voir si ça me touche toujours autant, quitte à être déçue (comme avec The Trick is to Keep Breathing). Comment vous dire ? Comme la première fois, j’ai fini les cent dernières pages à vider mes canaux lacrymaux. Parce que voilà, ce roman est juste une merveille et c’est tout. Mon avis n’a absolument pas changé depuis la première lecture si ce n’est que j’aime ce roman encore plus. Je me suis offert la version illustrée par Jim Kay (l’artiste qui illustre les Harry Potter). Et ça, ça rajoute un petit plus à la lecture.

Des lectures à me conseiller pour les deux prochains mois ? 🙂

2 Commentaires

  • prettylittletruth

    18 mai 2018 at 11:04

    Origins me tente beaucoup mais je ne me suis pas encore lancee. Pourtant j’avais bien aime les precedents 🙂

    1. Ophélie G.

      18 mai 2018 at 15:24

      C’est franchement pas le meilleur, mais ça se lit. 😉 xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant