Talmont-sur-Gironde

A la découverte de Talmont-sur-Gironde

Dernièrement, je n’ai pas arrêté de bouger. Il y a quelques semaines, c’est à Talmont-sur-Gironde, en Charente-Maritime, que des copines m’ont emmenée. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, et j’ai été ravie ! Talmont, c’est une bastide fondée par Edouard Ier, roi d’Angleterre et duc d’Aquitaine (rien que ça !) en 1284. Aujourd’hui, seulement quelques pans de remparts et quelques vestiges d’une tour médiévale subsistent. Cependant, cette petite ville, très touristique l’été, mérite de s’y arrêter, au moins le temps d’une balade.

En déambulant dans les rues étroites, ce qui m’a le plus interpellée, c’est la hauteur des maisons : elles sont très basses (même lorsqu’elles comportent un étage), ce qui leur permet d’éviter de prendre le vent, connu pour souffler très fort dans cette région. Les volets sont colorés – le plus souvent de bleu (j »ai d’ailleurs failli appeler cet articles 50 Shades of Blue) – et les façades, blanchies à la chaux, sont partiellement couvertes de plantes grimpantes. Les rues sont également parsemées de roses trémières, ces fleurs typiques de la région, dont il est très difficile de se débarrasser (et là, j’ai une pensée pour ma grand-mère dont le jardin en est envahi).

Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde

Au bord de la falaise, l’église Sainte-Radegonde se dresse, surplombant la mer de sa jolie silhouette. Construite au XIIe siècle, elle fut une étape du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Aujourd’hui, le linteau de l’entrée porte les marques de l’érosion. On imagine sans mal les particules de sel, portées par les vents marins, s’accrocher aux petites sculptures, déformant le visage des effigies jusqu’à ce qu’elle en perde leur identité. Étonnement, les murs extérieurs de l’édifice religieux sont relativement austères, probablement pour éviter l’érosion de l’image des personnages bibliques. Les arches vides m’ont fait penser à certaines églises anglaises : on a l’impression que les statues sont parties, avant d’avoir le visage écorché à leur tour… Juste à côté de l’église, le petit cimetière marin est envahi par les roses trémières – une fois de plus – pour un rendu d’une douceur exacerbée. C’est bien la première fois que je ne me sens pas seule à photographier des tombes.

Talmont-sur-Gironde
Talmont-sur-GirondeTalmont-sur-GirondeTalmont-sur-GirondeTalmont-sur-Gironde

Une balade dans les rues a fini par me rendre amoureuse de ce petit bout de terre, jonché sur une falaise bordant la mer. Je n’ai pas résisté à l’idée de prendre en photos les fleurs que l’on apercevait un peu partout, puisqu’elles sont caractéristiques de cet endroit et embellissent chaque coin de rue.

Talmont-sur-GirondeTalmont-sur-GirondeTalmont-sur-Gironde
Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-GirondeTalmont-sur-Gironde

Pour finir, une petite sélection de clichés pris ça et là dans la ville. Un monsieur a traversé une grande étendue de vase (qui lui arrivait jusqu’à mi-cuisse !) pour rejoindre la mer et faire du kitesurf. Avec le vent, il surfait à une vitesse impressionnante ! Un joli kiosque de bois trônait dans un jardin, le long des falaises. Sur la barrière, de petits panneaux signalaient les risques de chute. Les cabanes de pêcheurs semblaient à l’abandon, mais faisaient de parfaits modèles photographiques. Et en quittant la ville, nous avons jeté un dernier regard sur le port et les petits voiliers qui attendaient sagement que la marée remonte..

Talmont-sur-GirondeTalmont-sur-GirondeTalmont-sur-GirondeTalmont-sur-GirondeTalmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde Talmont-sur-Gironde

4 Commentaires

  • Kenza

    27 juillet 2015 at 20:20

    J'ai grandi à Paris même, je détestais la campagne, mais je commence à changer d'avis, ce village est très mignon !

  • LadyMilonguera

    27 juillet 2015 at 20:20

    Ce semble être vraiment charmant…

  • Ophélie G.

    27 juillet 2015 at 20:22

    Ce fut une charmante découverte ! xx

  • Ophélie G.

    27 juillet 2015 at 20:23

    C'est marrant, moi c'est le contraire. J'ai grandi à la campagne et ai toujours eu du mal avec les grandes villes. Mais je commence doucement à changer d'avis sur la question.. xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant