Follow:
Recettes du Royaume-Uni

Le Millionaire’s Shortbread écossais

Le Millionaire's Shortbread écossais

On continue dans la lancée des desserts britanniques. Après les Shortbreads écossais, c’est tout naturellement que j’ai voulu essayer de faire du Millionaire’s Shortbread, aussi appelé Caramel Shortbread : de petite douceurs (très) sucrée faits d’une base de shortbread (ce biscuit au beurre typique), d’une couche de caramel fondant (toffee) et d’une couche de chocolat craquant. Un véritable délice que tout le monde devrait essayer au moins une fois dans sa vie.

J’avais déjà essayé de réaliser ces petites douceurs mais le biscuit était trop friable et le caramel n’avait pas pris comme il fallait : le sucre n’avait pas entièrement fondu et le caramel n’avait pas la couleur que je voulais. J’ai changé de recette, l’ai un peu adaptée et le résultat s’est fait ressentir !

Cette recette-là est la méthode facile, puisque le shortbread n’est pas fait main (j’avais une boîte qui allait se perdre). Si vous voulez réaliser votre propre biscuit, j’ai une recette ici (les quantités sont pile poil ce qu’il faut).

Du Millionaire’s Shortbread pour se régaler

Ingrédients

Pour 9 grosses parts ou 16 petites.

Pour le shortbread

  • 250g de biscuit schortbread
  • 55g de beurre fondu

Pour le caramel 

  • 150g de beurre
  • 150g de sucre roux
  • 397g de lait concentré sucré (une boîte)

Pour le chocolat 

  • 200g de chocolat au lait ou de chocolat noir

Il vous faudra également un moule carré recouvert de papier sulfurisé, ou de petits moules à muffins en silicone.

Préparation

  1. Casser les shortbreads et les passer au mixeur pour obtenir des miettes. Mélanger ces miettes avec le beurre fondu. Étaler le mélange au fond du moule carré ou des moules à muffins. (Si jamais vous faites votre propre biscuit, il faudra le faire cuire une dizaine de minutes une fois tassé au fond du moule). Laisser reposer 20 minutes au frigo.
  2. Dans une casserole non-adhésive, placer le beurre et le sucre roux. Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit fondu, puis ajouter le lait concentré. Faite bouillir le mélange sans cesser de mélanger. Une fois le mélange épaissi, verser le caramel sur la base de shortbread (attention, le caramel est très chaud à ce stade).
  3. Laisser refroidir à l’air libre jusqu’à ce que le caramel ait légèrement durci.
  4. Faire fondre le chocolat au bain-marie, puis ajouter une couche de chocolat sur le caramel. Laisser durcir.

Conservés au frigo dans une boîte hermétique, les Millionaire’s Shortbread se conservent jusqu’à deux semaines (je parie qu’ils seront mangés avant).

Le Millionaire's Shortbread écossais

Conseils

Si vous utilisez un moule carré, ne tassez pas trop le biscuit, sinon il se brisera au moment de la découpe. De même, lorsque la couche de chocolat commence légèrement à se solidifier, pré-découpez les parts : quand le gâteau sera prêt, ce sera plus facile de couper sans tout casser.

La première fois que j’ai réalisé ce gâteau, il était bon mais moche : le chocolat était trop dur et rendait la chose impossible à découper, et le caramel n’était pas du tout fondant. C’est pour ça que j’ai opté pour les moules à muffins, c’était bien plus pratique à démouler pour avoir des portions présentables.

Le Millionaire's Shortbread écossais

Alors, tentés ? 🙂

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Reply Flavour Beans

    Je garde la recette sous le coude, je suis fan de ces trucs!

    23 décembre 2016 at 10:33
    • Reply Ophélie G.

      Tu me diras ce que tu en penses ! xx

      26 décembre 2016 at 11:21
  • Reply MamzelDree

    Han c’est malin, j’ai envie d’en faire mtn 🙂
    Ahah, je garde ta recette pas loin. Merci ! 🙂

    1 janvier 2017 at 10:42
    • Reply Ophélie G.

      Tu me diras ce que tu en penses, moi je suis fan ! xx

      2 janvier 2017 at 14:41
  • Reply Anaïs

    GOSH, une véritable petite tuerie! Je garde la recette mouahaha :D!

    5 janvier 2017 at 18:31
    • Reply Ophélie G.

      C’est HYPER facile à faire en plus ! xx

      7 janvier 2017 at 17:28

    Laisser un commentaire