Follow:
Culture : TV & Cinéma

Fantastic Beasts and Where to Find Them

Fantastic Beasts and Where to Find Them

A l’origine, j’avais prévu de vous parler d’un autre film vu la semaine dernière. Sauf que je suis allée voir Fantastic Beasts and Where to Find Them il y a quelques jours, et que ça a bouleversé tous mes plans. Sans grande surprise, je suis tombée sous le charme de cette nouvelle histoire de l’univers magique créé par J.K. Rowling. Il fallait que je vous donne les raisons d’un tel coup de cœur.

Je précise que cette « critique » (c’est plutôt une éloge !) de Fantastic Beasts and Where to Find Them est garantie spoiler-free !

Le charme de Newt Scamander

Je vais être franche, lorsque J.K. Rowling a annoncé sur Twitter qu’Eddie Redmayne allait incarné le héros de ce film, j’ai été déçue. Je ne suis pas spécialement fan de cet acteur et je trouvais ce choix un peu nul. Mon avis avait déjà un peu changé en voyant la bande-annonce. Après quelques minutes du film, j’étais déjà amoureuse.

Newt Scamander (désolée, j’ai du mal avec le nom français ;-)) a absolument tout pour (me) plaire. Sa timidité et son évident malaise face au genre humain sont deux traits de caractère qui m’ont dès le départ beaucoup plu. Mais celui que j’ai préféré d’entre tous, c’est sa manière de traiter les animaux.

En effet, si Newt a franchement du mal avec les êtres humains qui l’entourent, son rapport avec les créatures fantastiques m’a beaucoup émue. Parce qu’il ne se contente pas d’apprivoiser ces créatures, il leur témoigne un amour et un respect qui fait chaud au cœur. La cause animale m’étant très importante, j’ai tout naturellement trouvé cet aspect incroyablement touchant.

Quant à Eddie Redmayne, je l’ai tout simplement trouvé époustouflant dans le rôle de ce sorcier timide, un peu gauche quand il s’agit de se confronter aux humains.

Fantastic Beasts and Where to Find Them

Il est pas mignon ce Botruc ? 😀

Les créatures fantastiques

Les animaux fantastiques, c’est un autre élément que j’ai énormément apprécié. Au fil des adaptations de Harry Potter, j’avoue avoir été (très) légèrement déçue quant à l’absence des créatures qui peuplent les pages du livre. En huit films, on n’a pas vu l’ombre d’un tentacule du calmar géant du lac de Poudlard, ni les charmantes créatures de la classe de Hagrid. Attention, je comprends très bien leur absence, ils font simplement partie du décor. Cependant, les voir prendre vie dans Fantastic Beasts and Where to Find Them est particulièrement appréciable.

Depuis que j’ai joué à Harry Potter et la Coupe de Feu sur Nintendo 3DS, je mourais d’envie de voir un Niffleur. Imaginez ma réaction lorsque cette petite boule de poil est apparue à l’écran ! Et si je prends à témoin les Awwwww du public, je n’ai pas été la seule à réagir de cette façon.

Ce que je veux dire, c’est que les créatures fantastiques font partie intégrante de l’univers des sorciers, et je suis plus que ravie qu’elles aient enfin leur place sur grand écran. On était habitués aux Dragons, aux Hippogriffes ou à d’autres créatures spectaculaires, et c’est toujours sympa de voir d’autres petites créatures plus simples, plus abordables. J’ai ajouté un Botruc sur ma liste de noël d’ailleurs !

Fantastic Beasts and Where to Find Them

New York dans les années 20

Ce changement d’espace-temps est très rafraîchissant. Au-revoir Poudlard et le Royaume-Uni ! On découvre à travers ce film une nouvelle partie de la communauté magique. En lisant/regardant Harry Potter, on en vient presque à oublier que les sorciers ne sont pas seulement présents en Europe. Fantastic Beasts est là pour nous rappeler que non, les sorciers ne vivent pas seulement en Angleterre, en France ou en Bulgarie. Et que la communauté magique américaine est différente – le mot Moldu, par exemple, n’est pas le même qu’en anglais britannique.

Outre le décor, il y aussi la période qui change. Les années 20 aux Etats-Unis, c’est quand même quelque chose ! On découvre une époque bien moins tolérante – les sorciers envers les Moldus, les Moldus envers les sorciers, envers les femmes, envers les différences… Le traitement de la différence est un thème qui revient tout au long du film, pour mon plus grand bonheur.

J’ai lu quelque part que J.K. Rowling a profité de ce film pour exposer ses idées et opinions politiques. Sans vouloir entrer dans ce genre de débat, ce n’est ni le moment, ni l’endroit, j’ai trouvé un certain écho en regardant le film. Quelle joie de voir des membres de la communauté magique tisser des liens avec un Moldu ! Et aussi de voir que le Président de la communauté magique américaine est une femme !

Pour conclure

Sans aucune surprise, je recommande ce film sans la moindre hésitation. C’est un must-see pour tous les Potterheads, mais pour tous les autres aussi ! Ce film m’a replongée dans cet univers qui a bercé mon adolescence. Aujourd’hui encore, découvrir un nouveau pan de cet univers me laisse toujours folle de joie. Après la sortie de Harry Potter and the Cursed Child cet été, la sortie de Fantastic Beasts and Where to Find Them a été une nouvelle étincelle !

Quand je me replonge dans l’histoire de la communauté des sorciers, j’ai toujours l’impression de retrouver de vieux amis, après une trop longue absence forcée…

Note : Toutes les images proviennent du site IMDB.

Fantastic Beasts and Where to Find Them est un film réalisé par David Yates sorti en novembre 2016, avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston et Alison Sudol. Entre autres. 🙂

Vous l’avez vu ? Vous en avez pensé quoi ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

14 Commentaires

  • Reply Laurélen

    Comme toi, j’ai adoré le film ! Franchement, la magie opère du début à la fin. J’ai adoré le côté très dark du film mais aussi sa transposition dans un monde plus adulte qui change totalement de l’ambiance de Poudlard. Par ailleurs, j’ai apprécié le changement d’environnement, à savoir les USA et noter les petites différences qui existent entre les deux pays (no-magic au lieu de mordu, etc.). Et puis, je veux un nifleur maintenant ! 😀

    20 novembre 2016 at 20:20
    • Reply Ophélie G.

      Je suis d’accord avec toi, cette transition est bien plus adulte ! C’est probablement ça qui fait que la génération Harry Potter aime autant.. Moi, c’est un Botruc que je veux ! 😀 xx

      21 novembre 2016 at 17:49
  • Reply Camomille

    En tant que Potterhead je voulais le voir, mais ta critique m’a donné encore plus envie, le New York des années 20 doit être un cadre sympa! Vivement!!

    20 novembre 2016 at 21:12
    • Reply Ophélie G.

      N’hésite pas franchement ! J’ai super envie de le revoir, c’est pour te dire.. xx

      21 novembre 2016 at 17:49
  • Reply Tiphaine

    Tu le sais déjà mais : COUP DE COEUR !! <3
    Je serais plus précise que cela dans mon article de demain soir 😉

    20 novembre 2016 at 23:10
    • Reply Ophélie G.

      J’ai hâte de lire ça !! 😀 😀 xx

      21 novembre 2016 at 17:50
  • Reply Sandra GUERIN

    Moi j’avoue, je suis fan d’Eddie depuis fooooooort longtemps (il était incroyable dans ‘The Theory of Everything’, je pense qu’il en faudra beaucoup pour me faire changer d’avis sur lui!)!!

    21 novembre 2016 at 15:20
    • Reply Ophélie G.

      Quand je viens, on se fait ‘The Theory of Everything » ? Je ne l’ai toujours pas vu ! Perso, Fantastic Beasts m’a fait changer d’avis quant à Eddie Redmayne (je suis amoureuse un peu !). xx

      21 novembre 2016 at 17:50
  • Reply sarah

    Hahaha je l’ai vu aussi ce weekend et j’ai passé un bon moment ! Vraiment j’ai ri, le personnage de Kowalski est top. J’aime bien quand on montre des héros ordinaires, des gens de la vie de tous les jours…

    21 novembre 2016 at 18:34
    • Reply Ophélie G.

      J’ai adoré Kowalski, j’ai lâché une petite larme quand il oublie tout à la fin.. 22 novembre 2016 at 09:08

  • Reply sabine

    Ca y est je peux venir par ici je viens d’aller le voir !!
    Tout comme toi, j’ai bien aimé, les personnages sont attachant et c’est si bon de se replonger dans l’univers magique de JK Rowling ! Vivement la suite 🙂

    5 décembre 2016 at 06:26
    • Reply Ophélie G.

      Héhé bien contente que ça t’ait plu ! J’ai méga hâte de voir la suite maintenant ! 😀 xx

      5 décembre 2016 at 09:29
  • Reply Anaïs

    Je ne fais que te rejoindre sur tous les points énoncés dans ton article, je comptais faire un petit article sur ce film, mais manque de temps j’ai pas pu, ta review est top! J’ai, comme tu t’en doutes, adoré ce film et adoré découvrir un tout autre univers qui vient donner une bouffée d’air frais à l’Univers Harry Potter :)!

    12 décembre 2016 at 20:13
    • Reply Ophélie G.

      J’espère que tu vas te lancer, j’adore lire des critiques sur Fantastic Beasts ! 😀 Je suis allée le revoir samedi dernier, c’est dire à quel point j’ai adoré ! xx

      13 décembre 2016 at 09:44

    Laisser un commentaire