Follow:
Vie pratique

Des papiers, des papiers…

La paperasse au Royaume-Uni

Sortie du système français, je pensais en avoir fini avec toute la paperasse administrative. Je me suis leurrée en beauté ! Être assistante de français via le programme CIEP c’est chouette, mais en listant les documents à obtenir et dont il fallait m’occuper, c’était l’angoisse un peu.

En vrac, pour l’école il me fallait :

  • Remplir le formulaire pour obtenir le Disclosure and Barring Service Check (autrement connu sous le nom de DBS Check), le casier judiciaire britannique obligatoire pour bosser avec des enfants ;
  • Signer le contrat de travail pour l’école ;
  • Signer le bail de location via l’école (comme j’occupe un logement de fonction en quelques sortes) ;
  • Remplir les papiers pour être exonérée de l’Income Tax (impôt sur le revenu) ;
  • Remplir le formulaire pour les formalités liées à l’école (avec entre autre, les autorisations d’utilisation d’image) ;

Mais aussi :

Plus le temps passait, plus la liste me paraissait longue. Et bien croyez-le ou non, quasiment tout s’est fait sur une demie journée ! J’ai dû passer une heure et demie à peine dans le service administration de l’école pour remplir et signer tous les papiers nécessaires au bon déroulement de l’année scolaire. Le rendez-vous chez le banquier a duré près d’une heure, mais c’était à cause du banquier et de ses histoires. Il y a juste eu une heure supplémentaire à Cambridge pour le rendez-vous d’obtention du numéro de sécurité sociale anglais. J’avoue que je n’en reviens pas. Ce qui, en France, m’aurait pris un temps fou ne m’a pris qu’une poignée d’heures. Je n’exagère pas, rien que l’inscription à la fac a mis plus de temps que ça. C’est quand même dingue, non ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire