Ces gens que je déteste dans le train

En tant que française pure souche, râler fait partie de mon quotidien. Même si j’avoue que ça s’est calmé depuis que j’habite en Angleterre, il y a des moments où je ne peux pas m’en empêcher. Comme ce jour où je me suis tapée quatre heures de train pour aller en Ecosse.

Je pose le contexte quand même, pour que vous ne pensiez pas que je râle pour rien. J’étais fatiguée, la semaine avait été longue. J’attendais les vacances avec plus d’impatience que tous mes élèves réunis (au moins). Et un idiot m’a réveillée de ma sieste dans le train. Du coup, en plus de l’avoir maudit sur trois générations dans ma tête endormie, j’ai énuméré toutes ces choses qui me gonflent quand je prends le train. Si vous n’aimez pas les râleries (non, ce mot n’existe pas), passez donc votre chemin. 😉

Ces gens que je déteste quand je prends le train au Royaume-Uni

  • Ceux qui s’assoient à ma place malgré la petite note qui dit que la place est réservée.
  • Ceux qui s’assoient à ma place et qui en plus râlent quand je leur demande de se déplacer.
  • Ceux qui sont assis à côté de moi et qui sentent mauvais.
  • Ceux qui s’étalent comme si je n’étais pas là et qui empiètent sur mon espace vital (messieurs, veuillez ne pas écarter vos jambes comme si vous étiez tout seul, c’est insupportable).
  • Ceux qui téléphonent en parlant fort sans se soucier des passagers qui l’entourent.
  • Ceux qui regardent des vidéos ou des événements sportifs sur leur téléphone sans écouteurs.
  • Ceux qui mangent des aliments malodorants et dont l’odeur flotte dans l’air pendant trois heures.
  • Ceux qui boivent de l’alcool bon marché le matin, quand je ne rêve que de l’odeur du café.
  • Ceux qui lisent ce que je lis ou ce que j’écris avec des regards en biais.
  • Les enfants qui crient sans aucune raison. Surtout dans le wagon « quiet ». Mesdames et messieurs, ces wagons ne sont pas là pour endormir vos enfants.
  • Ceux qui s’endorment en prenant ma tête pour un oreiller.

Malgré tout ça, le train reste mon moyen de locomotion préféré en Angleterre et au Royaume-Uni en général. Contrairement à ce qui se dit, ce n’est pas très onéreux et c’est plutôt chouette. Un siège côté fenêtre vous donne l’occasion de profiter des jolis paysages que le pays a à offrir. Et sur un long trajet, vous avez le temps de faire plein de choses (comme écrire un article sur les trucs qui vous énervent dans le train par exemple).

Et vous alors, des trucs qui vous gonflent dans les transports en commun ?

By Ophélie G.

Expatriée en Angleterre, à Stamford, puis à York, depuis septembre 2014, je partage mon quotidien chez les Anglais, mes (més)aventures ainsi que mes balades et découvertes. Parfois j’étudie aussi, pour être prof de français/espagnol dans le secondaire britannique !

Article précédent

Article suivant

16 comments

  • Cindy

    8 novembre 2016 at 11:14

    Moi c’est vraiment les gens qui parlent fort au téléphone. Pas plus tard qu’hier une femme hurlait littéralement dans le bus… Je crois qu’il t’entend au bout du fil, tu sais, tu parles dans un micro…

    1. Ophélie G.

      9 novembre 2016 at 15:39

      Nan mais je comprends pas comment les gens font pour être sans-gêne comme ça ! xx

  • prettylittletruth

    8 novembre 2016 at 12:17

    Ceux qui mangent un gros Burger King dans le train et qui font que tout le wagon (y compris mes cheveux) sent la friture pour le reste du trajet. Rrrrr! J’ai envie de les taper! 🙂

    1. Ophélie G.

      9 novembre 2016 at 15:40

      Ils rentrent dans la catégorie des gens relous qui mangent des trucs qui puent ceux-là ! xx

  • Frenchie au Canada

    8 novembre 2016 at 16:37

    haha je te rejoins a 100% Le pire etant de tomber sur un groupe (souvent de males sportifs) qui sentent mauvais, ont trop bu et du coup mangent un curry….

    1. Ophélie G.

      9 novembre 2016 at 15:41

      Oh mon dieu ouais ! A chaque fois que je vais à Birmingham, tu peux être sûre que c’est un weekend de match du club de Leicester. Du coup, dans le train c’est une horreur ! Ça crie, ça sent le mâle en phase d’excitation post-match et ça sent la bière aussi. >. S’ils ne font que chanter, ça va encore, mais quand ils crient… xx

  • notrecarnetdaventures

    11 novembre 2016 at 07:00

    Ca marche aussi pour le bus ^^’
    Ceux qui parlent super fort ou qui mettent la musique ont le don de m’exaspérer, et ceux qui ne se poussent pas pour aller au fond aussi…

    Courage !

    Passe un bon vendredi,

    Anthony & Noémie – blogueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com
    En ce moment, on te parle d’un château…rose 😛

    1. Ophélie G.

      11 novembre 2016 at 20:14

      Ahh, les joies des transports en commun. :’) xx

  • Nathalie Cookieetattila

    12 novembre 2016 at 12:14

    Ahah les hommes qui écartent les jambes, c’est tellement insupportable!!
    J’adore prendre le train. Je le prenais chaque semaine pendant 2h pour aller dans ma ville étudiante. J’y ai fait quelques rencontres sympas et éphémères. Le genre de moment que j’adore. J’y ai beaucoup lu aussi. Oh ça me manque presque!

    1. Ophélie G.

      14 novembre 2016 at 17:47

      Nan mais c’est clair !
      J’avoue qu’à part ces petits désagréments, j’adore prendre le train. On y fait parfois de très jolies rencontres ! xx

  • lucie

    20 novembre 2016 at 20:08

    il y a un wagon « quiet » dans le train ? J’ai jamais vu ça autour de Londres, vous en avez de la chance par chez toi ! J’ai aussi horreur des gens qui parlent/rient super fort alors qu’on est juste à côté, des filles qui refont leur vernis dès le matin (ça sent fort quoi !) et des gens qui se remettent du déo (spray) alors que je suis juste derrière. En gros, les gens qui font comme chez eux dans le train 🙂

    1. Ophélie G.

      21 novembre 2016 at 17:47

      Sur les longs trajets Virgin Trains, il y a toujours un « Quiet Coach » oui. En général, c’est le top ! Les nanas et leur vernis, c’est l’angoisse franchement.. xx

  • Anaïs

    4 décembre 2016 at 10:25

    Haha ton article m’a fait bien rire XD!
    Personnellement, ce que j’ai le plus de mal à supporter dans les transports en communs ce sont les mauvaises odeurs et les gens impolis!

    1. Ophélie G.

      5 décembre 2016 at 09:27

      J’avoue qu’ici, il n’y a pas tant de gens impolis que ça.. Pour les mauvaises odeurs par contre.. C’est une autre histoire ! xx

  • Aurélie

    5 janvier 2017 at 17:51

    Sans hésiter pour moi, le bruit. Autant j’ai une bonne tolérance pour les autres désagréments des voyages en train, bus ou avion, autant le bruit me rend folle… Le pire ce sont les gens qui braillent dans leur téléphone, qui parlent super fort ou encore les enfants qui crient et dont les parents ne s’occupent pas. Grrrr !
    😉

    1. Ophélie G.

      7 janvier 2017 at 17:27

      J’ai du mal à me décider entre le bruit et les odeurs perso.. Le pire, ce sont les deux combinés ! ><

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *