Follow:
Chroniques anglaises

Chroniques anglaises #14 : Le printemps arrive !

Chroniques Anglaises #14 : Le printemps arrive !

Ces deux dernières semaines sont encore une fois passées à vitesse grand V. C’est déjà l’heure des chroniques anglaises, chroniques bimensuelles dans lesquelles je m’épanche sur mon quotidien d’expatriée en Angleterre, dans le but de montrer qu’être expatrié, ce n’est pas voyager 24/7. Aujourd’hui, on va parler printemps !

Le printemps arrive

Ça y est, le printemps est en bonne voie ! Le soleil se fait beaucoup moins timide (je vais faire comme s’il n’avait pas plu à torrent vendredi) et à part la tempête Doris qui nous est tombée sur le coin du nez, tout va pour le mieux ! J’avais oublié à quel point c’est agréable de se réveiller quand il fait jour, de pouvoir ouvrir les fenêtres un peu plus longtemps et de voir les fleurs s’ouvrir dans le jardin.

Je ne sais pas vous, mais ça me donne une de ces pêches de voir le soleil et d’entendre les oiseaux chanter. 😀 Même si ça ne réduit pas la quantité folle de boulot et de révisions que j’ai à faire (examen de maths dans deux semaines !), j’ai l’impression que ça rend tout ça un peu moins barbant.

Des fleurs du Jardin Botanique Royal d’Edimbourg, parce qu’elles sentent bon le printemps !

Rencontrer des Français

En m’expatriant en Angleterre, j’avais la ferme intention de ne pas rencontrer de Français. Je tenais surtout à limiter mes interactions avec des francophones. Après tout, si je suis partie en Angleterre, ce n’est pas pour rester dans un cercle français. Chose que beaucoup font malheureusement.

Il y a pas mal d’expats francophones autour de Stamford, notamment des Belges et des Français. Au café où je bosse mes maths, j’ai rencontré une femme française complètement par hasard, qui m’a conviée à un meeting de francophones.

La semaine dernière donc, je suis allée à ce fameux meeting. Pour la première fois en deux ans et demie, je suis volontairement allée à la rencontre de francophones. Et je dois bien admettre que ça m’a beaucoup plu, contrairement à ce que j’aurais pu penser ! Nous étions sept, et la moyenne d’âge n’allait pas en dessous de 40 ans. C’était franchement sympa. L’une d’entre elles, une Franco-britannique, habite même à quelques maisons de chez moi. It’s such a small, small world.

Ces meetings ne sont pas très réguliers, et j’admets volontiers que ça ne me déplairait pas d’y aller. Je pense que la différence d’âge a joué son rôle dans tout ça. Je préfère largement discuter avec des gens plus âgés, et donc plus matures. Ça permet d’avoir un autre regard sur l’expatriation.

Stranger Things, ma série du momentChroniques Anglaises #14

En réalité, j’ai déjà fini la première saison de Stranger Things, l’événement série Netflix de l’été dernier,  il y a deux semaines. Au départ, ça ne me plaisait pas trop – comme tout ce qui est très attendu en général. Au final, j’ai binge-watché les huit épisodes en un weekend et j’ai adoré ! Mon cycle de sommeil a beaucoup moins apprécié, lui. Mais bref, passons.

Je ne vous refais pas le synopsis, on l’a tous lu quelque part sur le net. Mais je trouve que l’histoire est prenante, avec juste ce qu’il faut de science-fiction et d’humanisme, les acteurs vraiment bons (Winona Ryder est incroyable dans le rôle de la mère au bord de la crise de nerf) et la musique est chouette. Un sans-faute pour cette série dont j’ai hâte de découvrir la suite !

En vrac et en images

  • La semaine dernière, on a eu la « Cheese and Wine Party » à l’école. L’occasion de passer une incroyable soirée, à découvrir de nouveaux vins, de manger du fromage et du pain. Mais aussi de bien regretter le lendemain en ingurgitant ses paracétamols. :’)
  • Saviez-vous que les faisans faisaient un bruit monstre quand ils piaillaient ? Je ne le savais pas non plus, mais cet énorme oiseau m’a appris le contraire.
  • Une de mes petites succulentes me fait trois petites fleurs trop mignonnes.

Les fleurs de succulentes // Un gros faisan braillard // Une succulente

Lus dernièrement

  • Em nous parle du revers de l’expatriation dans un de ses derniers articles. C’est un aspect peu abordé sur la blogosphère, alors qu’il est pourtant non-négligeable. Comme quoi, la vie n’est pas toute rose !
  • Pour ceux qui aiment écrire ou veulent s’y mettre, Victoria partage ses ressources préférées. Un article très complet sur le sujet.

Bon dimanche à tous. ♥

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

14 Commentaires

  • Reply Tiphaine

    Ah Stranger Things… J’en entends tellement parler, il faudrait vraiment que je songe à m’y mettre mais j’ai un retard monstre dans plein de séries en ce moment ! Un vrai bordel X)

    5 mars 2017 at 15:29
    • Reply Ophélie G.

      Je compatis ! J’ai pris la résolution de ne plus entamer de nouvelles séries tant que j’avais pas fini celles en cours.. XD xx

      6 mars 2017 at 15:20
  • Reply L.

    Moi c’est tout l’inverse, je ne rencontre que des Français depuis mon arrivée, mais il faut dire que ne pas maîtriser la langue est un gros frein…
    Et sinon oui, le printemps revient, enfin ! En Autriche aussi, les températures ont drastiquement remonté, il était temps.

    5 mars 2017 at 17:24
    • Reply Ophélie G.

      J’admets que la langue peut être gênante et que c’est naturel d’aller vers ceux avec qui on peut communiquer… Pour être honnête, ça fait quand même du bien de papoter en français ! Depuis quelques jours il fait de plus en plus bon dehors, c’est tellement agréable ! xx

      6 mars 2017 at 15:22
  • Reply prettylittletruth

    Super ces deux dernieres semaines que tu as passees! Comme toi je ne voulais pas trop rencontrer des francais quand je suis arrivee, puis au final j’en ai rencontre beaucoup et c’est toujours sympa! 🙂

    6 mars 2017 at 12:18
    • Reply Ophélie G.

      Le naturel revient vite (trop ?) au galop.. Même si j’ai apprécié de parler français (autre que pour le travail je veux dire), ce n’est quand même pas quelque chose que je souhaite au quotidien ! xx

      6 mars 2017 at 15:30
  • Reply Sandra GUERIN

    Ouiiiiiiii, moi aussi le soleil me donne une pêche d’enfer (le problème, c’est que mon cerveau gère moyen les jours tout pourris du coup…).

    xx Sandra

    6 mars 2017 at 14:57
    • Reply Ophélie G.

      Oh mais la même ! En ce moment il fait un temps magnifique le matin = LA PÊCHE. Et l’aprem/soir, il fait moche = la déprime. xx

      6 mars 2017 at 15:30
  • Reply tania

    ah qd je m y mettrai de nouveau stranger things est 1 des séries que je vx regarder
    les séries me manquent trop
    ce moment qd tu voyages et que t as l impression d être en France j ai testé à Porto automne dernier
    bon je sais rien à voir avec toi
    mais je sentais envahie lol hors période scolaire c quoi tous ces français
    ok ok j en suis une mais… en + ils se comprtaient pff je te raconte pas

    6 mars 2017 at 19:49
    • Reply Ophélie G.

      Tu n’en regardes plus du tout ?!
      Rien à voir, mais j’aime les anecdotes/apartés/parenthèses ! 😀 Et puis en vrai ça rentre dans le thème… Je suis d’accord avec toi, les Français à l’étranger mériteraient qu’on leur accorde un article.. Je les trouve abominables en général, surtout à Londres ou à Édimbourg ! xx

      7 mars 2017 at 08:25
      • Reply tania

        non je n arrive pas trouver le temps
        mine de rien je passe du temps pr écrire les articles et feignantes que je suis je n arrive pas après à regarder séries sur mon ordi car je n ai plus de télé
        ça c est une autre histoire si tu vx en savoir plus j avais écrit 1 artile en août dernier : comment j ai survécu 4 mois sans télé
        à l époque je ne savais pas que j en serais au même point en mars 2017
        procrastination je suis reine

        9 mars 2017 at 19:47
        • Reply Ophélie G.

          Je comprends alors.. Le temps est dune denrée bien trop rare de nos jours !
          J’irai lire ton article alors ! xx

          10 mars 2017 at 16:30
  • Reply Em

    Oh merci pour le partage <3
    Je m'étais dit la même chose lorsque je me suis expatriée : pas de frenchie, ou peu ! Et puis finalement, quelques années plus tard, mon premier réflexe, c'est de chercher les groupes et les events où je pourrai papoter dans ma langue maternelle ! Après, je passe ma journée entière uniquement en anglais, donc c'est pour moi l'occasion de switcher 🙂
    J'aime toujours autant cette rubrique 🙂
    xx

    6 mars 2017 at 22:43
    • Reply Ophélie G.

      Mais de rien, j’ai adoré ton article !
      Alors que moi non, je reste toujours un peu réfractaire aux events/groupes uniquement français.. Mais je ne dis plus non quand on m’invite à participer à quelque chose avec des Français par contre !
      Merci beaucoup. ♥ xx

      7 mars 2017 at 08:27

    Laisser un commentaire