Follow:
Norvège

Dans le centre d’Oslo – Part II

Dans le centre d'Oslo - Part II

Location: Oslo

La semaine dernière, je vous délivrais la première partie de l’article sur le quartier central de la jolie ville d’Oslo, Sentrum. Il est donc venu l’heure de la seconde partie avec au programme, la citadelle d’Akershus, le musée historique (deux points d’intérêts historiques) ainsi que la Cathédrale d’Oslo. Vous me suivez ? 🙂

La citadelle d’Akershus

Ma coloc’ et son frère voulaient aller voir le tremplin de saut en ski d’Holmenkollen mais ça ne m’intéressait guère (c’est pas tellement mon truc, les sports d’hiver). A la place, j’ai préféré profiter du joli ciel bleu pour me balader dans le vieux centre et pour faire un tour à la forteresse d’Akershus (Akershus slott & Akershus festnig), dont les bâtiments principaux sont, à mon grand bonheur, visitables (et font partie du Pass :D).

C’est à la fin du XIIIe siècle qu’a débuté la construction de la forteresse, commanditée par le roi Haakon V à cause d’attaques internes. Ces attaques furent la preuve matérielle que les remparts et fortifications existantes étaient inutiles : il fallait reconstruire pour protéger au mieux la capitale norvégienne. Or, située au bord du Fjord d’Oslo, la citadelle d’Akershus profite d’une vue imprenable sur ce dernier (un bon point pour parer les attaques marines). Par contre, il est difficile de savoir à quelle date la construction de la citadelle fut achevée (et ce n’est pas les indications écrites en norvégiennes qui ont pu m’éclairer sur le sujet…).

Akershus Akershus Akershus

L’activité médiévale principale de la citadelle était donc la défense militaire : au final, la construction se sera relevée très utile puisque Akershus subira de nombreux sièges et attaques au cours du Moyen-Âge. Akershus a servi de prison : les prisonniers étaient forcés à faire des travaux d’intérêts généraux pour la ville.

Dans tous les cas, les bâtiments ont été restaurés et servent aujourd’hui à accueillir réceptions et événements officiels (y compris les dîners d’états).

07. Akershus (71) Akershus

J’ai adoré me promener dans ce château : il est tellement différent des forteresses que j’ai pu visiter, que ce soit en France ou en Angleterre ! Si les nôtres sont souvent sombres et trop encombrés (celui de Warwick, pour ne citer qu’un exemple), celui-ci est tout l’inverse. En guise d’ameublement, on y trouve le strict minimum : de longues tables et des sièges, et quelques meubles éparses pour diminuer cette impression de vide. Le bois brut remplace la pierre, et il est chouette de marcher sur les jolis parquets qui grincent à peine. Les murs sont presque tous blancs, ce qui signifie un maximum de luminosité. Bref, deux mots pour décrire ces intérieurs : épurés et minimalistes !

Akershus Akershus Akershus Akershus Akershus Akershus Akershus

Le musée historique

Retour près de la Galerie Nationale pour le musée historique (Historik museum). Globalement, j’ai été déçue de ce musée. Il réunit pourtant la plus grande collection d’objets préhistoriques et médiévaux trouvés en Norvège. Parmi tout ça, on trouve aussi des expositions ethnographiques sur les cultures des différents continents. Je serais incapable de vous expliquer pourquoi je l’ai trouvé si décevant : la manière dont les objets sont disposés ? le mauvais enchaînement des pièces ? la difficulté de s’y retrouver ?

Je tenais quand même à dire quelques mots sur ce musée, car il y avait quand même une pièce qui valait le détour : les objets archéologiques vikings ! Vous ne pensiez quand même pas que vous alliez échapper aux Vikings ? 😀 En soi, rien de bien nouveau à mes yeux : des épées, des torques et des broches ouvragées. Il y avait aussi une petite part d’une salle dédiée à l’importance de nommer son épée et c’était sympa de voir des noms connus (Oathkeeper ou Needle pour les amateurs de Game of Thrones ou encore Excalibur).

Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum Historik Museum

La Cathédrale d’Oslo

Si vous passez par Oslo, je vous conseille vivement d’aller faire un tour à la Cathédrale (Oslo Domkirke), l’église principale de la ville.

La construction remonte à la fin du XVIIe siècle et reconstruction du XIXe siècle – l’édifice est relativement jeune donc. Comme avec la forteresse, les différences entre nos églises et celle-ci sont frappantes. Déjà, la lumière qui passe à travers les jolis vitraux a un joli effet bleu sur  les murs blancs : l’atmosphère est particulière. Les plafonds de la nef et du transept sont recouverts de fresques colorées illustrant des passages bibliques : une merveille pour les yeux ! Face à l’autel, il y a un orgue absolument gigantesque – on a eu la chance de pouvoir écouter un morceau juste avant de partir pour l’aéroport, et c’était vraiment chouette. Les grandes dalles de marbre au sol sont très jolies et tout ce blanc est réchauffé par la présence de couleur or un peu partout : sur les bancs, la chaire, les lustres, etc.

Je m’excuse, les photos ne rendent pas du tout justice à cet admirable édifice religieux. La lumière était certes belle, mais rendait la prise de vue compliquée pour l’amateur que je suis.

Domkirke Domkirke DomkirkeDomkirke

Jeudi, je vous emmène dans le quartier de Bygdøy et plus précisément au Musée des Bateaux Vikings et au Musée Folklorique (sans hésiter mes deux grands favoris de ce séjour). Et pour terminer en beauté cet article, trois membres de la Garde Royale norvégienne qui changent un drapeau !

Akershus

Un avis sur ce quartier d’Oslo ? 🙂

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

2 Commentaires

  • Reply Tiphaine

    C’est une architecture impressionnante, assez carré ! Très intéressant !

    6 avril 2016 at 00:49
    • Reply Ophélie G.

      Carré, c’est le mot ! On dirait que les rues et les bâtiments ont été dessinés à la règle. xx

      8 avril 2016 at 12:35

    Laisser un commentaire