Follow:
Angleterre VS France

Célébrer Pâques en Angleterre

Pâques en Angleterre

On ne va pas se mentir : pour beaucoup d’entre nous (et j’en fais partie, cela va sans dire), Pâques est synonyme de chocolat. Dans le genre, on peut manger un tas de chocolat sans culpabiliser, parce que c’est Pâques ! Toutefois, en Angleterre, Pâques est une fête religieuse important : on commémore la résurrection de Jésus Christ. Je ne sais franchement pas comment ça se passe en France, puisque je suis athée et que chez moi, Pâques ne va franchement pas plus loin qu’un petit repas de famille et que du chocolat. Aujourd’hui, on va donc parler de Pâques en Angleterre !

Les étapes des célébrations

☞ Maundy Thursday

Pour commencer, il y a le Maundy Thursday (aka le Jeudi saint en France) : le jeudi juste avant le dimanche de Pâques (dont la date varie entre le mars et le 25 avril). Ce jeudi est particulier, puisque c’est ce jour que Jésus a pris sa dernière Cène (ou son dernier dîner si vous préférez). La cérémonie anglaise (qui existe depuis le XIVe siècle) inclut sa Majesté la Reine. Lors de la Ceremony of the Royal Maundy, la Reine offre des aumônes en argent à certains citoyens seniors, choisis pour leurs services rendus à la communauté. Cette cérémonie peut être super longue, puisqu’il y a deux personnes pour chaque année de l’âge de la Reine. Comme elle a 89 ans cette année, ça fait donc 178 personnes !

☞ Good Friday

Le vendredi qui précède Pâques, le Vendredi saint, est férié en Angleterre (c’est dommage, je suis en vacances). Les Chrétiens commémorent la crucifixion de Jésus Christ – c’est donc un jour de deuil. Les églises ne sonnent pas, et différents services sont proposés. Les fidèles sont censés méditer sur les souffrances de Jésus, et ce que ça représente pour eux. C’est aussi un jour de jeûne (histoire de préparer son estomac pour la suite des festivités, et le chocolat). Et il y a les processions : il s’agit de reproductions du chemin de croix. Ils sont passés à Stamford cette année, et j’ai mis un moment à comprendre de quoi il s’agissait.

☞ Easter Sunday

On arrive au plus gros des festivités : le dimanche de Pâques. Si le Vendredi saint, quasiment tous les commerces sont ouverts, ce n’est pas le cas du dimanche ! Je ne vous raconte pas à quel point c’est étrange que tout soit fermé à Stamford le dimanche. Bref, ce jour-là, on célèbre la résurrection de Jésus, et c’est quand même plus sympa que de célébrer sa mort.


Quelques traditions anglaises

☞ Easter bunny

Si en France nos chocolats sont apportés par les cloches des églises de Rome, en Angleterre, c’est le travail du lapin de Pâques, ou Easter Bunny. Il paraît que le lapin est un symbole de fertilité (on sais tous pourquoi). Or, la plupart des symboles de Pâques ont un rapport avec le renouveau, la naissance, la chance et la fertilité (probablement parce le terme Easter est dérivé de la déesse anglo-saxonne Eostre, déesse de la fertilité et du printemps).

Apparemment, la tradition du lapin de Pâques est originaire d’Allemagne et on ne sait pas trop comment il est arrivé en Angleterre. Les enfants croient donc que s’ils ont été sages, le Easter bunny cachera quelques chocolats pour eux.

Lapin de Pâques

☞ Easter eggs

Les œufs sont un symbole de vie (logique). Si les œufs étaient jadis de véritables œufs peints à la main et cachés dans le jardin, ils sont aujourd’hui en chocolats, et remplis de sucreries.

Easter eggs


Et les traditions culinaires ?

☞ Hot cross buns

On mange ces petits pains pour le Vendredi saint. Il s’agit de petites brioches contenant des raisins secs ou des groseilles, avec quelques épices. Juste avant la cuisson, une croix est dessinées sur le dessus. Après la cuisson, on ajoute un glaçage au sucre pour remplir cette croix. Les hot cross buns ne sont pas nouveaux, puisqu’ils étaient mangés par les Saxons en l’honneur de la déesse Eoste. Par contre, le symbole a changé : les Saxons y voyaient la représentation de la lune et de ses quartiers, et les Chrétiens y voient le symbole de la crucifixion. On les mange souvent chaud, avec un peu de beurre.

On en trouve absolument partout au Royaume-Uni, mais inutile d’attendre Pâques pour en manger, on en trouve toute l’année.

Si vous voulez essayer de réaliser vous-même des Hot Cross Buns, je vous invite à suivre la recette de Mary Berry. 🙂 Et si ça vous intéresse, Aurélie de Tea Time in Cambridge a rédigé un article dédié à ces petites douceurs !

☞ Simnel Cake

Ce gâteau est important : il symbolise la fin du Carême, cette période de 40 jours qui précède Pâques. Pour célébrer cette période de jeûne et de repentance, les Anglais mangent du gras. Ce gâteau est en effet riche en fruits secs, en épices et en pâte d’amande (trois ingrédients interdits pendant le Carême).

Chose marrante, le Simnel cake était auparavant réalisé pour la Fête des Mères (le premier dimanche de mars au Royaume-Uni). Aujourd’hui, la tradition a évolué et on le dévore pour Pâques.

Si vous voulez essayer de réaliser vous-même un Simnel Cake, je vous invite à suivre cette recette.

☞ Easter Day Lunch

Je ne vais pas vous mentir, le repas de Pâques anglais ressemble au repas de Noël traditionnel : il suffit juste de remplacer la viande de Noël par de l’agneau et d’ajouter de la sauce à la menthe.

Et en dessert… De la mousse au chocolat, ou du gâteau au chocolat ! 😀

C’est important Pâques, pour vous ? Comment vous le célébrez ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

2 Commentaires

  • Reply Charlotte

    Les Hot cross buns ont l’air drôlement bons !

    27 mars 2016 at 13:31
    • Reply Ophélie G.

      J’en ai mangé pour la première fois aujourd’hui (pas des traditionnels, j’ai horreur des raisins secs), et c’était bon sans être extraordinaire. Je dirais que c’est très sucré comme brioche. xx

      27 mars 2016 at 21:51

    Laisser un commentaire