Un carnet de voyage pour les day trips

Depuis que j’habite en Angleterre, il n’est pas rare que je m’éloigne de Stamford le temps d’une journée, pour découvrir de jolis endroits en Angleterre – mais ça vous le savez, puisque je publie régulièrement des articles sur ces balades en question. Pour le moment, je garde d’incroyables souvenirs de ces journées découvertes, et je n’ai pas envie de les oublier, ce qui risque malheureusement d’arriver un jour ou l’autre (d’où l’importance du « pour le moment »). C’est pourquoi je conserve les souvenirs les plus précieux dans un petit « carnet de voyages » complété au fur et à mesure.

J’avais envie de vous présenter ce carnet aujourd’hui, car malgré sa petite taille, j’y conserve beaucoup de choses. Si dans la vie de tous les jours je ne suis pas du tout conservatrice, il en est autrement pour les voyages, et je ramène toujours chez moi un tas de trucs dont je refuse de me débarrasser. Dans chaque ville visitée à l’occasion de ces day trips, j’achète une ou deux cartes postales qui me sert de base à chaque page – car autant être honnête, j’ai terriblement la flemme de faire imprimer mes photos et de réaliser un véritable carnet pour une seule journée d’aventures.

Tout commence avec le choix du carnet. J’ai acquis un carnet à spirale à Coleman’s, au coin de ma rue, pour quelques livres sterling. Il est très pratique, car les pages sont cartonnées, ce qui me permet d’y coller des trucs ou de peindre sans abîmer le papier. En plus de ça, les pages sont blanches et j’ai beaucoup de possibilités pour les remplir. Les spirales sont en métal et relativement larges, ce qui permet au carnet de s’ouvrir facilement malgré tous les trucs farfelus que j’y fourre. En ce qui concerne la couverture, j’ai posté il y a quelques temps un sneak peek sur Instagram : il s’agit d’une reproduction que j’ai faite d’un embellissement de citation que je trouve incroyable : « A journey of a single step begins with a single step », de Lao Tzu. Malheureusement, je n’ai pas trouvé l’artiste qui a réalisé cet jolie chose (si vous la/le reconnaissez, merci de me le signaler J ). Il faut que je la plastifie pour la coller sur la couverture en carton, histoire d’égayer un peu tout ça.

Et bien sûr, ce que j’y colle dedans (tout dépend de la ville visitée et de ce que j’y fais bien évidemment) :

  1. La carte postale, qui me sert de base pour chaque page.
  2. Des tickets de transport : sans voiture au Royaume-Uni, le train est mon meilleur ami et je conserve précieusement chaque billet – au cas où. Mais il y a aussi ceux de bus ou de métro quand je vais dans des villes plus grandes.
  3. Des brochures touristiques récupérées ça et là, histoire d’avoir des images ou des textes à découper.
  4. Des cartes de la ville, dont je me sers parfois comme background de page.
  5. Des petits objets ramassés : feuilles et fleurs séchées, coquillages plats, sable, etc.
  6. Des tickets d’entrée : cinéma, musée, expositions, etc.
  7. Des croquis que je fais quand je m’ennuie dans le train.
  8. Des post-its avec un message des amis avec qui je pars en balade.
  9. Des cartes de visite : restaurants, boutiques sympathiques, etc.
  10. Des pennys déformés et agrémentés d’une image de la ville. Je n’ai aucune idée du terme exact, mais c’est un truc marrant à faire : on choisit un motif sur la machine, on glisse un penny et une livre sterling, on tourne la roue et le penny se retrouve écrasé, de forme ovale avec le motif choisi imprimé dessus. On trouve ça dans la plupart des villes, et c’est marrant (je l’ai fait à Nottingham avec la tête de Robin des Bois, à Stratford-upon-Avon avec la maison où est né Shakespeare, et à The Eden Project avec les biomes).

Une fois de retour à la maison, j’entrepose tout ça dans un coin en attendant d’avoir l’envie, la motivation ou encore le temps d’ajouter une entrée à mon carnet de voyage. Je dis ça, parce qu’il m’est venue l’idée de faire cet article alors que je m’apprêtais à ajouter les étapes de notre road-trip du mois de mai dernier (Bristol, Plymouth, Dartmouth et The Eden Project).

Quand je suis décidée donc, je ressors le tas de trucs ramenés lors de ses journées, plus le petit carnet où je note les choses que j’ai faites, mes impressions, les trucs qui m’ont marquées ou autres, ainsi que de la colle, des stickers et du washi tape et je me lance ! Bien évidemment, une fois la page réalisée, je jette tous les trucs qui ne m’ont pas servi – et ne me serviront jamais, autant être honnête. Ce carnet de voyage n’est absolument pas profond : j’entends par là que je n’y mets que les choses les plus marquantes de mes day trips. C’est un espèce de résumé très condensé de ces journées, si vous préférez.

Et je trouve le résultat plutôt chouette ! C’est un peu fouillis, haut en couleurs et représentatif de ces jolies journées.

Carnet de voyage Carnet de voyage Carnet de voyage Carnet de voyage Carnet de voyage

Et vous, vous faites comment pour vous souvenir de vos excursions d’une journée ?

By Ophélie G.

Expatriée en Angleterre, à Stamford, puis à York, depuis septembre 2014, je partage mon quotidien chez les Anglais, mes (més)aventures ainsi que mes balades et découvertes. Parfois j’étudie aussi, pour être prof de français/espagnol dans le secondaire britannique !

Article précédent

Article suivant

16 comments

  • sabine

    24 novembre 2015 at 22:52

    J’adore !!! J’aime bien le format, le fouillis et toutes tes idées ;D ça rend vraiment super bien 🙂 Je garde aussi tous les tickets, pièces etc mais mes carnets restent désespérément vide… Enfin, ils sont tous de même plein mots 😛 En tout cas, j’espère qu’après Noël tu pourras agrémenter ton carnet de Polaroïd 😉

    1. Ophélie G.

      25 novembre 2015 at 14:30

      Merci 😀 ! Je suis ravie de voir que mon petit carnet plaît. *-* Avant, je ne savais franchement pas quoi faire de tous ces petits machins récoltés, mais maintenant ils dorment bien au chaud entre les pages de ce carnet. Quant au Polaroïd, j’ai un secret : je l’ai acheté il y a quelques semaines 😀 ! Cadeau de Noël de moi à moi en avance. 😉 J’ai hâte de l’utiliser pour mon carnet. xx

      1. sabine

        25 novembre 2015 at 22:55

        Tu as bien raison, il faut savoir se faire plaisir 😀

        1. Ophélie G.

          26 novembre 2015 at 16:18

          C’est ce que je me suis dit.. 😉

  • Mamzelle Laura

    25 novembre 2015 at 14:58

    Haaaan mais c’est trop canon ! J’ai un carnet qui ressemble au tien, que j’avais acheté dans le même but, pour un voyage aux USA en 2010, et je ne l’ai jamais rempli… hummm
    Bon, tu me donnes envie de m’y mettre en tout cas, merci 🙂

    1. Ophélie G.

      25 novembre 2015 at 16:50

      Merci beaucoup Laura, je suis ravie que mon carnet de plaise. 🙂 Et tu devrais définitivement te mettre au tien ! 😉 xx

  • Kuuki

    27 novembre 2015 at 04:57

    Aha je fais la même chose que toi. Le gros souci c’est que j’ai une flemme monstrueuse. je me suis arrêtée à septembre ce qui n’est pas trop mal mais vu que je vais quelque part de nouveau tous les week-ends …

    1. Ophélie G.

      27 novembre 2015 at 12:20

      C’est pas très grave ça ! Regarde, en octobre j’ai réalisé les pages concernant un road-trip du mois de mai alors.. L’important, c’est de finir par le faire, pas vrai ? Personnellement, comme j’ai un petit carnet de voyage dans lequel je note absolument tout ce qui me passe par la tête quand je suis en balade, c’est pas difficile de se replonger dedans pour écrire une nouvelle page de ce carnet. 😉 xx

  • Anaïs

    29 novembre 2015 at 18:01

    J’adooooore ce genre de petit carnet! Ca permet de conserver tellement de souvenirs ♥.
    Je m’en concocte un petit aussi sur mon aventure Irlandaise, en espérant que d’autres aventures se joignent très vite à celle là! 🙂

    1. Ophélie G.

      30 novembre 2015 at 15:41

      J’espère que tu nous feras partager les photos du tiens ! Là, il faut que j’y ajoute mon weekend à Birmingham mais comme une gourde, j’ai pas pensé à acheter une carte postale.. Tss, je me dépite ! xx

  • Laurie

    2 décembre 2015 at 18:24

    Très bonne idée bien réalisée 🙂 Tes croquis sont vraiment réussis. J’adorerais faire un petit carnet de voyage pour mon prochain voyage !

    1. Ophélie G.

      3 décembre 2015 at 17:51

      Merci beaucoup 🙂 ! Je tiens beaucoup à ce petit carnet, c’est franchement un excellent moyen de se souvenir des moments forts de ces petites journées passées ailleurs. Fais-en un, tu verras, c’est chouette à faire. xx

  • Kantutita – Birds and Bicycles

    4 décembre 2015 at 13:53

    Que c’est chouette de marquer ainsi les petites excursions! 🙂 Cela rend bien avec tes collages. J’aimerais beaucoup visiter Stratford Upon Avon d’ailleurs!
    De mon côté, j’essaie de tenir un album photo par mois (par excursion c’est trop dur!) mais… je suis restée coincée en août!:/ Faut que je me rattrape et tu me donnes envie de m’y remettre!! Bises.

    1. Ophélie G.

      5 décembre 2015 at 09:58

      Stratford-upon-Avon est vraiment sympa ! Pour quelques livres sterling, on peut faire une visite guidée (par le fantôme de Shakespeare himself !) sur les différents lieux marquants, c’est franchement cool.
      Allez, courage ! Remets-toi au travail :p ! xx

  • Laurie

    29 mai 2016 at 08:55

    J’adore ton carnet *o* Chaque fois que je prépare un voyage, je suis « motivée » pour faire un joli carnet de voyage. Et puis, quand, je suis en voyage, bah je me sens dépassée par le feu de l’action (voyage) et partage juste en numérique… En tout cas, ton blog me donne vraiment envie de faire un voyage au Royaume-Uni!

    1. Ophélie G.

      30 mai 2016 at 10:26

      Je ne peux que te conseiller un voyage au Royaume-Uni. 😉 Pour ce qui est du carnet de voyage, je t’avoue que ça ne me prend pas beaucoup de temps pour réaliser chaque page, donc c’est plus pratique ! Mais je fais ça seulement pour les voyages d’une journée, et ceux de plusieurs jours restent souvent numériques.. 😀 xx

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *