Follow:
Ecosse

Camera Obscura : Bienvenue dans le monde de l’illusion

Camera Obscura

Location: Camera Obscura, Édimbourg

Si vous cherchez des infos sur Edimbourg sur TripAdvisor, vous tomberez probablement sur la Camera Obscura dans la partie « Activités ». Le nom a de quoi intriguer, tout comme la queue de touristes qui escomptent y entrer à tout moment de la journée. Un beau dimanche ensoleillée, encore hangover de la veille, Sarah et moi avons décidé d’aller y faire un tour. Récit d’une sortie un peu étrange.

La Camera Obscura, c’est quoi ?

Dit comme ça, le nom n’indique pas grand chose pour les noobs de mon genre. En français, cela signifie tout simplement « chambre noire ». Dans le cas d’Edimbourg, il s’agit d’une attraction touristique centrée sur le monde des illusions d’optique. On a tous déjà vu ces images un peu bizarres dont la composition nous font douter de notre vue. Et bien voilà, la Camera Obscura joue avec nos sens et cherche à nous perdre à tout  moment. J’admets que c’est parfois très déroutant et qu’on a du mal à y croire…

Note : La photo qui illustre cet article, c’est une minuscule réalisation en papier que j’aurais bien emmenée chez moi..

Edimbourg vue d’en haut

Avant de vous présenter la Camera Obscura telle que je l’ai vécue, je vous propose de découvrir ce que j’y ai préféré. Lorsque l’on monte tout en haut du bâtiment qui abrite l’attraction, on jouit d’une vue à 360°C sur les toits de la ville.

Comme c’est souvent le cas en Ecosse, le temps a changé très rapidement. En quelques minutes, le joli ciel bleu s’est couvert d’épais nuages blancs, qui ont rapidement viré au gris menaçant. On pouvait presque sentir l’air chargé de la pluie qui allait nous tomber sur la tête.

C’est toujours un plaisir de découvrir une ville d’un autre point de vue. Surtout quand c’est une ville que l’on apprécie autant. Pouvoir admirer les jolies bâtisses de pierres foncées, les clochers d’églises éparpillés ça et là sur l’horizon, l’océan au loin, les collines environnantes, c’était un vrai plaisir. Malgré le vent à décorner des bœufs, on est restées longtemps là-haut.

Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura

La Camera Obscura en photos

Bref, la Camera Obscura, installée sur plusieurs étages, offre un très large panorama d’illusions d’optique. On a des tableaux un peu marrants, où se cachent des figures à trouver. Des mises-en-scènes qui nous donnent l’impression d’être géants, ou bien alors minuscules. Mais aussi des jeux de lumière où on peut s’éclater avec son appareil photo. Ou encore des photomatons qui transforment votre visage en quelqu’un/quelque chose d’autre. Bon, concernant ce dernier, on passera sur le fait de pouvoir devenir « Africain » ou « Asiatique », ça ressemble à une blague de très mauvais goût.

Il y a des choses un peu plus traditionnelles aussi. Des hologrammes, des tableaux qui changent selon où on se trouve, des miroirs concaves et convexes… Vous voyez le genre ? Je ne poste qu’une toute petite série de photos, pour que si jamais vous faites l’attraction à votre tour, elle ne soit pas gâchée ! 🙂

Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura Camera Obscura

Le mot de la fin

Une chose que j’ai regrettée, c’est le fait qu’il ne soit précisé nulle part qu’il vaut mieux être accompagné pour cette sortie. En effet, si vous êtes seul, vous ne pourrez pas profiter de tout. Mais c’est pas le point le plus important puisqu’on était deux.

Bref, on a énormément rigolé en faisant les différentes activités, qui étaient très ludiques. Les enfants présents avaient l’air de s’éclater, tout comme les adultes. Les éclats de rire résonnaient un peu partout, c’était plutôt agréable comme cadre. Cependant, il y a quand même une note négative dont il me faut vous parler.

La Camera Obscura est terriblement mal foutue. Coincée dans ce bâtiment très haut mais très étroit, une fois à l’intérieur, c’est juste le bordel intersidéral. Je ne rigole vraiment pas. Si encore il y avait un système d’entrée comme aux Studios de la Warner Bros… Mais non, les gens peuvent y entrer en permanence, ce qui fait que l’attraction est constamment surpeuplée. Il faut parfois attendre des plombes pour parvenir à une activité… Sauf que les pièces étant plutôt petites, on se sent assez vite à l’étroit – voire au bord de l’apoplexie. Attention aux claustrophobes donc !

Informations pratiques

  • 549 Castlehill, Edinburgh EH1 2ND.
  • Comptez £14.50 pour une entrée adulte et £10.50 pour une entrée enfant.
  • Allez-y accompagné si vous voulez profiter un maximum de tout ce qu’il y a à faire.

Vous aimez ce genre d’attractions ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Reply Estelle - Curiosity Escapes

    Ça me fait un peu penser au musée Dali en Espagne avec un mix de Cité des sciences. J’adore ce genre de lieu où tout est très ludique et où le visiteur est acteur de sa visite.

    3 décembre 2016 at 22:42
    • Reply Ophélie G.

      Je n’ai jamais été au musée Dali, mais du coup tu me donnes envie ! xx

      5 décembre 2016 at 09:27
      • Reply Estelle - Curiosity Escapes

        Il est uniquement dédié aux oeuvres de Dali donc c’est sûrement moins varié que Camera Obscura mais ce gars était à fond dans le suréalisme donc ça donne des oeuvres parfois loufoques, certaines oeuvres sont carrément des pièces entières et en 3D. Voilà pourquoi ça me faisait penser à Dali.

        5 décembre 2016 at 17:58
        • Reply Ophélie G.

          Ah d’accord ! J’aime beaucoup ce qu’a fait Dali, donc ça devrait beaucoup me plaire. 🙂 xx

          5 décembre 2016 at 20:38
  • Reply Aurélie

    Super top dis donc ! Je note pour un futur séjour à Edimbourg…

    3 janvier 2017 at 15:11
  • Laisser un commentaire